dimanche 6 janvier 2013

Interview de lecteur : Lune


Tout d’abord peux-tu te présenter rapidement ?
Bonjour Liane ! Je m'appelle Lune (pseudonyme internet), je suis étudiante dans des univers chronophages apparemment éloignés des mots, ce qui ne m'empêche pas de garder la lecture, la philo et l'écriture parmi mes passions, parce qu'ils relient les gens et la vie. Les livres m'ont construite et m'ont ouvert les yeux.
Quel genre de livres aimes-tu lire en général ?
J'aime les livres qui font voyager dans des univers spacio-temporels-géographico-sociaux-philosophico-culturels, aussi bien dans notre monde réel, que celui communément appelé "fantasy" par exemple. J'aime beaucoup les spiritualités et mythologies du monde entier, et les essais sur des sujets auxquels je m'intéresse particulièrement. Bref, je n'ai pas spécialement de critères, à part le fait d'ouvrir un livre (un monde !) et d'être emporté par lui (ou non).

As-tu déjà lu des livres auto-publiés ? Quel est ton avis sur ces livres ? Méritent-t-ils leur place en librairie, ou auraient-ils dû être plus travaillés ? 
Oui, j'ai déjà lu des livres auto-publiés. Certains étaient très bien écrits, bien présentés, et passionnants. D'autres comportaient de nombreuses erreurs de langue et le fond ne me semblait pas abouti.
 Comment as-tu eu ces livres entre les mains ?
La plupart du temps par l'auteur en personne ou par le bouche à oreille. Pour les livres de poésie, également quelques fois dans des salons et librairies, habituée à fouiner dans ce genre de rayon lorsque j'étais très impliquée dans une association éditrice de poésie.
Serais-tu prête à acheter des livres auto-publiés dans un salon ou dans une librairie ?
 Bien sur. Je ne juge pas un livre au galon qu'il porte sur l'épaule, mais à sa couverture, au texte de la quatrième, aux quelques pages que je vais feuilleter, à l'auteur que je vais rencontrer, etc.
Que penses-tu de l’auto-publication?
Comme tout, je pense que cela à du bon et du mauvais. Il me semble que cela va avec notre époque où chacun a de plus en plus les moyens de réaliser ce qu'il souhaite par lui-même. Outils fantastiques ou écueils illusionnistes...
Est-ce que toi-même tu écris ?
 Oui ! Et comme je pense que cela t'intéresse : j'ai auto-publié un livre en octobre 2011, regroupant des poèmes illustrés que je souhaitais partager.
Oh ! Tu es donc auto-publiée toi aussi (*ton surpris*) ? Peux-tu nous raconter ton expérience ? Pourquoi avoir choisi l’auto-publication ?
 Je ne me suis pas vraiment posée la question, cela s'est fait naturellement. Habituée à fabriquer des livres, illustrer, réaliser des maquettes, au courant des procédures juridiques, et étant bénévole au sein de l'Association Le Temps des Rêves qui justement s'occupe et diffuse (en partie) de la poésie... .J'avais toutes les cartes en mains. La poésie est pour moi une affaire de rencontres et de personnalités, j'avais envie de quelque chose de singulier et intime, l'auto-publication à petite échelle répondait à ce projet. (Il ne répond pas à tous à mon avis).
Un conseil à donner aux auteurs qui cherchent à s’auto-publier (en tant que lectrice) ?
Comme je le disais ci-dessus, ce n'est pas parce que vous n'avez pas de marque apposée à votre ouvrage que vous n'êtes pas digne d’intérêt. Sachez nous montrer votre talent, avec un travail de qualité aussi bien sur le fond que sur la forme. Ne publiez pas vos cahiers juste pour les publier, ne vous moquez pas des lecteurs, préparez un petit bijou à offrir au monde.
Un conseil à donner aux auteurs qui cherchent à s’auto-publier (en tant qu’auteur) ?
Si vous avez choisi de vous auto-publier, vous êtes les maîtres de votre destinée. Entourez-vous de gens qui sauront vous apporter leurs regards, leurs connaissances, leurs expériences, leurs soutiens. Et vous-même, en véritable chef de chantier, ne négligez aucune étape, de la correction orthographique à celle du sens, de la mise en page du texte au design de la couverture, des démarches juridiques à une impression de qualité, de la distribution à la communication. Sachez ce que vous voulez et permettez-vous de créer le meilleur escompté. Informez-vous, soyez rigoureux, regardez toutes les possibilités, étudiez les critiques et les remarques, prenez votre temps, assurez-vous, donnez-vous à fond, et n'oubliez pas que "Qualité" est votre maître mot. Publier un livre est une expérience merveilleuse à ne pas expédier à la va-vite mais à déguster pleinement pour tout ce que vous ignorez encore que cela vous apportera !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire