dimanche 31 mars 2013

Le contrat Auteur-Béta-lecteur

Je l'ai fait en fonction de mon expérience d'auteure et de béta-lectrice. La base évidemment, c'est de travailler dans le respect les uns des autres. Mais parfois les auteurs ou les bétas ont des petites actions malheureuses qui peuvent gêner l'autre partie, donc voilà, à mon avis, les points essentiels à respecter :


Auteur,

Tu donneras une œuvre originale dont tu es l'auteur et tu protégeras ton manuscrit.

Tu auras corrigé un maximum de fautes, d'incohérences, d'éléments de styles... avant d'appeler ton
béta-lecteur.

Tu seras respectueux de ton béta-lecteur quelque soit son avis (béta lecteur vient du grec béta, B, la deuxième lettre de l'alphabet, ce n'est pas le synonyme d'idiot).


Tu n’exploiteras point ton béta-lecteur.


Tu remercieras les bons bétas-lecteurs (à la fin de ton livre par exemple, par un petit cadeau ou par un simple merci !)


Lecteur,

Tu es tenu au silence quant à ce que tu as pu lire. Tu n'iras point crier comment était le manuscrit lorsque tu l’as corrigé, tu ne nuiras point à l’auteur en dévoilant au public ses difficultés, et même si tu penses que ce livre est génial grâce à ta merveilleuse correction, tu resteras discret et garderas cela pour toi, sans te mettre en avant au dépend de l'auteur.

Tu ne plagieras point.

Tu donneras des nouvelles au moins une fois par mois.

Tu n'abandonneras point au dernier moment – et avant d’abandonner tu préviendras l’auteur.

Tu tiendras tes délais – tu les donneras donc en connaissance de tes capacités et de ton emploi du temps.

2 commentaires: